AirPlay ou le streaming à domicile pour tous

Le « sneak peek » d’Apple concernant iOS 4.2 était essentiellement tourné sur AirPlay, mise en scène prometteuse d’une technique qui n’en finit plus d’arriver au domicile de M. Toutlemonde : le streaming. Arrivée en fin d’année pour iPhone et pour iPad.

Dans les inconnues : sera t’il possible d’exploiter ces fonctionnalités via le SDK d’Apple ? Si c’est le cas, cela promet des choses plutôt intéressantes à intégrer…non pas dans des apps pour sa TV, puisqu’il n’y en aura pas, mais sur son iPad ou iPhone.

Mine de rien, cela redonne de l’intérêt à l’Apple TV, en l’éloignant un peu de son rôle initial d’usine à location de films, solution fermée de peu d’intérêt à mon sens : les gens acceptent de ne rien télécharger, comme cela se passe avec Spotify, à la condition, psychologique mais réelle, de ne pas acheter « à l’acte ». Si on sort des sous pour un film, on veut le posséder, et pas uniquement le visionner une fois.

En tout cas, considérer l’Apple TV 2 comme un « terminal AirPlay » lui redonne finalement un sens, et le duo iPad/AppleTV, relié par AirPlay est une solution élégante, bien que coûteuse, à la problématique question de l’interface utilisateur d’une TV interactive : on ne cherche plus à faire en sorte que la TV soit un élément « intelligent », mais simplement le support de visualisation privilégié de l’utilisation d’un iPad ou d’un iPhone ; un peu comme l’on utiliserait un écran externe sur son portable, ou un vidéoprojecteur. Les câbles en moins, bien sûr.

Une autre image serait celle du clavier détaché du PC : on a un « périphérique de sortie », sa TV connectée à un Apple TV, et un périphérique hybride, à la fois souris, clavier, et afficheur : sa tablette.

Sur la base du duo tablette/TV, avec un flux streamé entre les deux, on peut imaginer un paquet d’applications :

  • Un catalogue d’e-commerce projetant une démonstration du produit sur la télé familiale, tout en conservant l’interface de navigation et de commande sur l’iPad, plus pratique
  • Un iPad commandant des écrans plasma dans un magasin, là aussi pour afficher sur grand écran une présentation produit
  • Des mécanismes de jeu « à la Nintendo DS » (qui possède deux écrans, pour rappel), avec une action sur l’iPad, et des éléments supplémentaires sur la TV
  • Un écran de navigation sur des flux (vidéo, audio…) avec à chaque fois la possibilité de les envoyer sur la TV (et la Hifi) du salon.
  • Une application iPhone faisant la passerelle entre des vidéos stockées sur un NAS local et la TV du salon : on sélectionne son film sur l’iPhone, et on le visualise sur la TV
  • Et l’idée d’une visualisation semi-nomade de vidéos : on commence à regarder un film dans le métro sur son iPhone, on continue sur sa TV de salon, et on termine sur son iPad dans son lit.

Bref, beaucoup d’idées possibles, à condition d’accepter le postulat, risqué, de l’Apple TV : faire le deuil d’une réelle interactivité sur son téléviseur, et le déporter sur d’autres devices. Séduisant… à condition d’avoir l’équipement adéquat ! Internet avec WiFi, c’est maintenant la majorité des foyers. Un écran HD, pourquoi pas. Rajouter un Apple TV –et– un iPad, cela fait un peu beaucoup ! Et, il faut bien l’avouer, cela ne camouflera pas complètement la frustration de pouvoir embarquer des applications sur son AppleTV.. alors que le matériel en est tout à fait capable !