Steve Jobs ment-il à longueur d’interviews ?

(Cet article est inspiré de celui-ci, chez Wired)

Je le disais dans un précédent article, Steve Jobs a récemment bousculé les rumeurs, lors de la conférence D8, en annonçant que le marché de la TV était trop confus pour qu’il puisse s’y intéresser. Cette déclaration m’a rappelé, et je ne suis pas le seul, une des techniques favorites de Steve : le contrecoup. Commencer par affirmer haut et fort une vérité, pour mieux prendre ensuite par surprise. Petit florilège…

2008 :

Nous ne savons pas faire un ordinateur à $500 qui ne soit pas une grosse m… L’ADN de notre entreprise ne le permet pas »

→2010 : sortie de l’iPad… à $499.

2003 :

Il n’y a aucun projet chez Apple pour concevoir une tablette. Les gens veulent un clavier. Nous avons étudié le marché des tablettes, et nous pensons que c’est un marché qui va échouer.

→2010 : l’iPad s’est vendu à 2 millions d’exemplaires en deux mois.

2004 :

Je ne pense pas que les gens veuillent regarder une vidéo dans un petit écran.

→2005 : sortie du premier iPod Vidéo

2003 :

Je ne pense pas que nous serions très bon sur le marché des téléphones. Notre objectif est seulement d’écrire les meilleurs logiciels permettant de synchroniser des périphériques entre eux.

→2007 : Sortie de l’iPhone

2008 :

Peu importe que le produit soit bon ou mauvais. Les gens ne lisent plus.

→2010 : Ouverture de l’iBooks Store

2010 :

L’AppleTV est un simple hobby. Des gens plus malins que nous parviendront à conquérir ce marché.

Il parait qu’il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis. Jobs est loin d’en être un, mais surtout, il n’a pas son pareil pour manipuler et préparer le marché pour l’arrivée de ses projets…